C’est quoi S.O.S confitures ?

Avec S.O.S confitures, retrouvez des conseils et des astuces pour préparer vos confitures en 2 coups de cuillère à pot.

Confiture/Gelée/Marmelade

Qu'est-ce que la confiture ?

Les confitures sont composées de fruits bien sûr et d’un équilibre entre le sucre, la pectine et l’acidité. Le sucre est le conservateur de la confiture. La pectine, présente en plus ou moins grande quantité dans les fruits, va leur donner leur consistance. L’acidité va conditionner leur qualité et leur conservation en s’opposant à l’arrivée des bactéries.

Quelles sont les différences entre une confiture, une gelée et une marmelade ?

Le principe de base est toujours de conserver des fruits dans du sucre. Selon que les fruits sont coupés, pressés ou écrasés, il s’agira d’une confiture, d’une gelée ou d’une marmelade :

  • la confiture est composée de fruits entiers ou coupés en morceaux,
  • la gelée est composée de jus de fruits riches en pectine (cassis, groseilles, pommes, coings),
  • la marmelade est composée de pulpe de fruits (la marmelade d’orange déroge à cette règle : il s’agit d’une gelée dans laquelle sont ajoutés des zestes d’oranges très finement coupés).

Idées reçues sur la confiture

Oubliez vos idées reçues à propos de la confiture !

La réalisation des confitures et gelées est destinée à tout le monde et pas seulement à nos charmantes grand-mères. La saison des confitures c’est toute l’année. Tous les fruits se prêtent au jeu. Et il n’est pas nécessaire de préparer des douzaines de pots à chaque fois : 3 ou 4 pots pour chaque variété de fruit sont suffisants. Vous constituerez ainsi une vraie collection de pots de confitures adaptée aux goûts de chacun.

Leur préparation ne nécessite pas beaucoup de temps.

Et moins vous aurez de quantité de fruits à cuire, plus vite vos confitures seront prêtes. Au détour d’un marché ou d’une promenade, vous pouvez acheter ou cueillir des fruits dont vous pourrez profiter toute l’année.
Ne vous dites pas : « aujourd’hui je fais des confitures » en sortant des dizaines de pots et des kilos de fruits. Leur confection doit rester un  plaisir et non une contrainte. Et personne n’a envie, aussi bonne soit-elle, de ne manger que de la confiture de fraises toute l’année.

Pas besoin d’être un cuisinier émérite pour réussir, ni d’avoir les placards remplis de matériel.

Inutile de posséder une bassine en cuivre ; un grand faitout ou une grande casserole à fond épais feront aussi bien l’affaire. Une cuillère en bois, une écumoire en  inox, un éplucheur, des pots de toutes les tailles en verre ou en porcelaine, une passoire, un moulin à  légumes : voilà ce que vous avez déjà dans votre cuisine et qui sera suffisant pour préparer d’excellentes confitures.

Laissez vous guider par votre imagination et créez des alliances de saveurs personnalisées.

Créez des alliances que vous ne trouverez jamais dans le commerce : rien ne remplace le bonheur de dire « c’est moi qui l’ai fait ! ».
Et voilà un cadeau tout trouvé à offrir à vos proches !

Modes d’emploi/Ustensiles

Comment faire de la confiture ? Mode d'emploi en 7 étapes.

Pour environ 5 pots de confiture, vous avez besoin de : 1 casserole ou une marmite, une balance, une cuillère en bois, une écumoire, 1 kg de fruits environ, 1 kg de sucre à confiture Daddy.
1/ Nettoyez, dénoyautez si nécessaire et coupez les fruits en petits morceaux.
2/ Dans une casserole ou en marmite, mélangez vos fruits avec 1kg de sucre spécial confiture et laissez macérer jusqu’à complète dissolution du sucre (entre 15 et 20 minutes).
3/ Puis chauffez à feu vif et portez à ébullition.
4/ Lorsque toute la surface bout, baissez le feu, remuez sans arrêt et laissez cuire à feu doux pendant le temps indiqué selon le fruit utilisé
– 5 minutes : abricot, orange, clémentine
– 6 minutes : prune, quetsche, mirabelle, reine-claude
– 8 minutes : pêche, fraise, framboise, mûre, cerise, rhubarbe, figue, poire, fruit exotique, ananas, melon
5/ Ecumez régulièrement votre casserole à l’aide d’une écumoire.
6/ Pour s’assurer que votre confiture est prise, faites le test de la soucoupe : versez un peu de confiture chaude dans une soucoupe froide et laissez refroidir. Inclinez la soucoupe, si la confiture accroche c’est qu’elle est réussie !
7/ Écumez une dernière fois et versez la confiture dans des pots stérilisés au préalable. Fermez les pots, retournez-les puis laissez refroidir.

Comment faire de la gelée ? Mode d'emploi en 9 étapes.

Pour environ 5 pots de confiture, vous avez besoin de : 1 casserole ou une marmite, un torchon ou une étamine, une balance, une cuillère en bois, 1,5 kg de fruits environ, 1 kg de sucre à gelée Daddy.
1/ Nettoyez et coupez les fruits en petits morceaux.
2/ Dans une casserole ou une marmite, faites éclater les fruits dans 20 cl d’eau à feu doux et à couvert pendant 2 à 3 minutes.
3/ Placez les fruits dans un torchon propre ou une étamine et pressez-les pour en obtenir un jus transparent.
4/ Pesez le jus obtenu. Versez-le dans une casserole ou une marmite. Puis ajoutez 1 kg de sucre spécial gelée pour 1 kg de jus environ.
5/ chauffez à feu vif et portez à ébullition.
6/ Lorsque toute la surface bout, baissez le feu, remuez sans arrêt et laissez cuire à feu doux pendant le temps indiqué selon le fruit utilisé :
– 3 minutes : coing, pomme (fruits riches en pectine)
– 6 minutes : framboise, mûre, groseille, cassis
7/ Ecumez régulièrement votre casserole à l’aide d’une écumoire.
8/ Pour s’assurer que votre gelée est prise, faites le test de la soucoupe : versez un peu de gelée chaude dans une soucoupe froide et laissez refroidir. Inclinez la soucoupe, si la gelée accroche c’est qu’elle est réussie !
9/ Écumez une dernière fois et versez la gelée dans des pots stérilisés au préalable. Fermez les pots, retournez-les puis laissez refroidir.

Les fruits

Comment choisir mes fruits ?

C’est la qualité des fruits qui fera la qualité de votre préparation. Privilégiez les fruits non traités. Choisissez-les mûrs à point et éliminez sans état d’âme ceux qui sont abîmés, tachés, trop mûrs, pas assez mûrs, sans goût. Ne préparez pas de confiture de fraises avec des fruits trouvés en décembre: respectez les saisons, vous trouverez suffisamment de variétés tout au long de l’année. Vous pouvez aussi faire de la confiture avec des fruits de saison qui ont été congelés dans de bonnes conditions.

Quelles épices puis-je ajouter dans ma confiture ?

Vous souhaitez jouer l’originalité, revisitez vos confitures traditionnelles avec les épices !
Et oui, certaines épices jouent un rôle d’exhausteur d’arôme 100% naturel comme la badiane (ou anis étoilée) avec la confiture de fraises par exemple. Aussi, au-delà des goûts originaux que les épices donnent à vos confitures, ils sont riches en bienfaits dont vous profiterez lors de la dégustation de vos confitures.
Pour les ajouter, c’est simple !
Si vos épices sont en poudre, vous les ajouterez plutôt en cours de cuisson. En début/milieu de cuisson généralement, sauf pour le gingembre en poudre que vous ajouterez plutôt à la fin de la cuisson pour les cuissons longues. Si vous réalisez votre confiture avec du sucre gélifiant, la cuisson est nettement réduite : 10 à 15 minutes en général. Dans ce cas, vous pouvez mettre vos épices en début de cuisson sans souci.
Si vous épices sont entières : bâtons de cannelle, badiane, gousses de vanille…il est préférable de les ajouter au début de la cuisson ou mieux, lors de la macération de vos fruits dans le sucre.
Pour les doser, ayez toujours la main légère…
Quelles que soient les épices que vous utilisez : gingembre, fève de tonka, cannelle, mélanges d’épices ou même les poivres, pensez à avoir la main légère sur le dosage car les parfums des épices se renforcent lorsque votre confiture refroidit, et pendant les jours qui suivent.

Je ne trouve pas de fruits frais, est-ce que je peux utiliser des fruits surgelés ?

Vous pouvez utiliser des fruits surgelés achetés dans le commerce ou même des fruits que vous avez surgelés vous-même ; pour une confiture, il faut les laisser décongeler directement dans la casserole ou la bassine avant de les faire macérer avec le sucre mais pour une gelée, ils peuvent être utilisés directement !

Si je veux mélanger différents fruits pour faire une confiture ou une gelée, je cuis combien de temps ?

Si vous mélangez des fruits, il faut également se fier à l’échelle de temps. Pour des fruits qui nécessitent le même temps de cuisson, il faut appliquer ce temps au mélange ; par contre, si les fruits demandent des temps de cuisson différents, commencez par appliquer un temps intermédiaire sans oublier de vérifier la cuisson avec le test de la soucoupe !

La cuisson

Comment préparer la cuisson de ma confiture ?

Il ne faut pas oublier l’étape de macération : mélangez le sucre et les fruits coupés dans une bassine et laissez reposer jusqu’à complète dissolution du sucre. Cette étape est nécessaire et nécessite 15 à 20 minutes environ. Elle peut être aussi réaliser la veille.

J’ai fait une confiture et le sucre n’était pas complètement dissout après la macération, est-ce que je la cuis quand même ?

En effet, le temps de macération peut varier en fonction de l’humidité des fruits et de la taille des morceaux. Pour obtenir une texture de confiture fondante et conserver tous les arômes des fruits, il est préférable que la totalité du sucre soit dissoute avant la cuisson, n’hésitez donc pas à prolonger la macération de quelques minutes jusqu’à ce que tous les grains de sucre deviennent translucides !

Comment réussir la cuisson de ma confiture ?

1/ Ne couvrez jamais la préparation afin que l’eau des fruits puisse s’évaporer.
2/ Attendez bien que toute la surface bout afin de décompter le temps de cuisson spécifié selon la nature du fruit choisi.

Pendant la cuisson, ma confiture accroche au fond de la casserole, que dois-je faire ?

Si votre mélange accroche, c’est que le feu est trop puissant et/ou que vous ne remuez pas assez. Il faut donc que le mélange bout mais en mettant le feu au minimum, et surtout remuez régulièrement !

Combien de temps dois-je cuire ma confiture ?

Pour garantir un résultat optimal, nous conseillons de respecter le temps de cuisson approprié à chaque nature de fruit :
– 5 minutes : abricot, orange, clémentine
– 6 minutes : prune, quetsche, mirabelle, reine-claude
– 8 minutes : pêche, fraise, framboise, mûre, cerise, rhubarbe, figue, poire, fruit exotique, ananas, melon

Combine de temps dois-je cuire ma gelée ?

Pour garantir un résultat optimal, nous conseillons de respecter le temps de cuisson approprié à chaque nature de fruit :
– 3 minutes : coing, pomme (fruits riches en pectine)
– 6 minutes : framboise, mûre, groseille, cassis

Comment vérifier si ma confiture est bien prise ?

Il n’est pas nécessaire de posséder un thermomètre de cuisson. Prélevez une goutte chaude de confiture et faites-la tomber sur une petite assiette froide. La goutte doit se figer légèrement et couler doucement sans être liquide. Laissez refroidir et inclinez la soucoupe, si la confiture accroche c’est qu’elle est réussie!

Comment vérifier si ma gelée est bien prise ?

Trempez une cuillère dans la gelée, retirez-la et inclinez-la. La gelée doit couler uniformément et tomber en goutte épaisse, sinon continuez la cuisson encore 30 secondes à 1 minute.

Les pots

Comment préparer mes pots ?

Avant de mettre en pots, nettoyez minutieusement ces derniers, rincez-les à l’eau très chaude et retournez-les sans les essuyer sur un linge propre. Faites de même avec les ustensiles de cuisson. Nettoyez-les parfaitement avant de vous en servir. Mais attention: 1 kg de fruits ne remplit pas toujours le même nombre de pots. Tout dépend de leur temps de cuisson et de la plus ou moins grande évaporation d’eau de chaque fruit.

Comment remplir mes pots ?

En général et sauf contre-indication, remplissez vos pots lorsque la confiture ou gelée est encore chaude. Remplissez vos pots à ras bord, visez le couvercle et retournez-les. Nettoyez-les avec une petite éponge humide. Vous pouvez aussi faire couler une couche de paraffine fondue au bain marie à la surface du pot et couvrir avec une feuille de cellophane.

Comment bien conserver mes confitures ?

Stockez vos pots dans un endroit sec, frais et à l’abri de la lumière. Dans ces conditions, vous pourrez les conserver des années. Et pour les reconnaître, n’oubliez pas de coller sur le pot une jolie étiquette écrite à la main avec la variété et la période de réalisation.
Ce qui fera le charme de vos préparations, c’est qu’elles seront toujours un peu différentes en fonction des fruits, de leur maturité et de leur qualité. D’une année sur l’autre vous pourrez établir des millésimes.

Combien de temps ma confiture va-t-elle se conserver ?

Pour une meilleure conservation, renversez les pots fermés pendant une demi-journée. Vous pouvez conserver votre confiture au moins 2 ans. Avec le temps, son parfum sera plus doux.

Combien de temps faut-il attendre avant d'ouvrir mon pot de confiture ?

Pour que les confitures et les gelées finissent de « prendre », il vaut mieux attendre au moins 48 heures avant de les déguster !

Le sucre

Quelle différence entre le sucre à confiture et le sucre cristal ?

Le sucre cristal est utilisé largement par les « puristes de la confiture ». Cela nécessite lors de la réalisation de la confiture d’ajouter un jus de citron pour garantir la prise mais il vous faudra plus de patience également car le temps de cuisson est nettement plus lent. Par conséquent, les morceaux de fruits et les vitamines sont moins bien préservés. La confiture peut aussi avoir du mal à « prendre » si les fruits utilisés sont pauvres en pectine.
Le sucre à confiture/gelée est le produit idéal pour réaliser des confitures et des gelées en deux coups de cuillères à pot. En terme d’ingrédients, c’est du sucre, de la pectine et de l’acide citrique d’origine naturelle bien dosés pour vous aider à réaliser à coup sur vos confitures et gelées. Un produit tout en un qui garantit la bonne préservation du goût, des couleurs et des vitamines des fruits avec un temps de cuisson réduit (5-8 minutes). On obtient une confiture lumineuse avec des morceaux entiers et au bon goût de fruits.
Aussi, avec la nouvelle recette sucre à confiture et gelée Daddy, adaptez votre temps de cuisson en fonction de la nature du fruit pour un résultat optimal et garanti.

Comment faire si je n'ai pas de sucre à confiture ?

Si vous n’avez pas de sucre à confiture, vous pouvez réaliser vos confitures avec du sucre cristal, mais il vous faudra plus de patience car le temps de cuisson sera nettement plus long – et par conséquent, les vitamines seront moins bien préservées. La confiture peut aussi avoir du mal à « prendre » si les fruits utilisés sont pauvre en pectine.
En revanche, il n’y aura pas de problème pour les fruits riches en pectine comme les pommes, les groseilles, le cassis…

Rattrapez vos confitures

Comment faire si ma confiture est trop foncée ?

C’est qu’elle est trop cuite. Malheureusement, il n’y a pas grand-chose à faire. A part la manger très vite.

Comment faire si ma confiture est moisie ?

C’est le cas lorsque les confitures manquent un peu de cuisson. Si elle est juste un peu moisie en surface, il suffit d’ôter la pellicule avant de la déguster sans attendre. Au besoin, vous pouvez la faire recuire en lui ajoutant un peu d’eau.

Comment faire si ma confiture est trop liquide ?

Elle n’est pas suffisamment cuite ou les fruits contiennent encore trop d’eau et pas assez de pectine. Il faut la faire recuire pour que l’eau s’évapore et au besoin ajouter un peu plus de sucre spécial confiture pour ajouter de la pectine qui la fera prendre.

Comment faire si ma confiture a fermenté ?

Cela arrive si vous avez mis trop de sucre ou si elle a été stockée dans un endroit trop chaud. Pour changer la consistance placez-la pot fermé 15 minutes dans un bol d’eau très chaude pour faire « fondre » un peu le sucre.