Composition des produits

Pourquoi y-a-t-il de l'amidon dans mon sucre glace Daddy ?

L’amidon que nous utilisons dans notre sucre glace est de la fécule de pomme de terre. C’est un produit conventionnel, non issu d‘OGM et qui ne renferme aucun des produits allergènes repris sur le Règlement INCO UE N°1169/2011. Il empêche que les cristaux de sucre s’agglomèrent les uns aux autres et votre sucre glace a ainsi de plus grandes chances de rester tout beau tout doux. Daddy a toujours un grain d’esprit !

Y a-t-il du gluten dans les sucres Daddy ?

Le gluten vous pose des soucis ? Pas d’inquiétude, tous nos sucres sont naturellement sans gluten.

Je suis végétarien ou végan, puis-je consommer du sucre ?

Tous les sucres Daddy ou alternatives naturelles au sucre sont 100% d’origine végétale et sont donc parfaitement adaptés à la consommation des végétariens et des végétaliens.

Quelle est la composition du sucre Stévia ?

Le sucre stévia Daddy est d’origine naturelle et végétale. Le goût sucré des feuilles est apporté par les glycosides de stéviol présents dans les feuilles et qui en sont extraits pour obtenir ce goût sucré.
A cela, s’ajoute l’érythritol, un substitut naturel et sans calorie. Naturellement présent dans certains fruits tels que les poires, les melons et les raisins, l’érythritol fait partie du régime alimentaire humain depuis des milliers d’années.

Origine et fabrication du sucre

D'où provient le sucre ?

Parce qu’avant d’être au placard, le sucre vient de la terre.

La betterave sucrière, naturellement blanche, contient le jus sucré (saccharose) qui donnera naissance à votre sucre Daddy préféré. Le sucre de betterave est donc non blanchi et est non raffiné.
Du côté des cannes, le jus sucré contenu dans la canne est extrait, purifié, concentré puis cristallisé sans aucune altération ni transformation chimique. La mélasse, naturellement présente dans les cannes à sucre, enrobe chaque grain de sucre. Un sucre de canne peut donc être naturellement roux ou plus clair (blond), directement lié par la présence de mélasse en quantité plus ou moins importante.
Il existe aussi des produits sucrants issus des feuilles de stévia, de la plante agave bleue, ou de la fleur de coco.

Comment est fabriqué le sucre blanc ?

Pas de panique, Daddy vous explique en 1 clic.

Les betteraves sucrières sont récoltées en France, entre mi-septembre et fin-novembre, puis livrées à la sucrerie.
Les betteraves sont ensuite lavées pour éliminer les impuretés extérieures (herbes, terres, cailloux). Une fois nettoyées, elles sont découpées en cossettes (fines lamelles) pour en extraire le jus naturellement sucré.
Intervient ensuite l’étape de diffusion qui permet d’extraire le jus sucré des cossettes.
Les impuretés présentes dans le jus sucré sont ensuite filtrées puis éliminées.
Le jus épuré contient encore à ce stade 85% d’eau. Cette eau sera éliminée par évaporation jusqu’à obtenir un sirop.
Le sirop poursuit sa concentration et va se cristalliser petit à petit grâce à de très fins cristaux introduits dans le sirop. L’ensemble est ensuite placé dans des essoreuses qui permettent l’évacuation du sirop et la séparation des cristaux de sucre.
Encore humide, les cristaux de sucre sont séchés puis refroidis. Le sucre cristallisé blanc est ensuite tamisé, classé et pesé, puis dirigé vers l’atelier d’ensachage ou vers de grands silos dans lesquels il sera conservé.

Le sucre roux, lui, provient de la canne à sucre. Le processus est presque identique à celui du sucre de betterave.

Le sucre blanc est-il raffiné ?

Le sucre de betterave est naturellement blanc. D’ailleurs, une betterave sucrière est blanche (et non rouge comme celle que nous mangeons en salade).

Qualité des produits

Le sucre a-t-il une date de péremption ?

Le sucre Daddy ne prend (presque) pas une ride ! Le sucre c’est pareil.

Le sucre n’est soumis à aucune date limite de consommation dans le temps car il ne périme pas ou ne moisit pas : les bactéries ne peuvent pas s’y développer et le sucre fait donc partie des aliments non périssables.
Quelques sucres sont soumis à des dates de consommation comme les sucres spéciaux pour confitures ou gelées.
Attention tout de même, ces petits grains sont de vrais sensibles ! Ils devront être gardés bien au sec et à l’abri de la lumière, idéalement à une température de 15 à 25°C. Evitez les chocs thermiques, tout contact avec des surfaces humides et la proximité avec des produits fortement odorants (on vous avait dit ces grains sont des précieux!).

Comment conserver au mieux le sucre ?

Nos petits grains ont l’air de rien, et pourtant ils sont de vrais sensibles !

Le sucre doit être conservé dans un endroit frais et sec sans humidité. Il n’est cependant pas impossible d’observer un phénomène de mottage quand le sucre est stocké depuis un certain temps.

Malgré votre vigilance, si quelques boules apparaissent dans votre paquet, c’est que votre sucre a motté. Ce sucre motté peut être tout simplement brisé à la main ou écrasé dans le paquet. Notre conseil : n’essayer pas de casser du sucre sur le dos de quelqu’un, ça risque de ne pas marcher ou de vous porter préjudice.

Pourquoi le sucre de canne peut avoir des couleurs différentes ? (blond, roux, …)

Blonds, bruns, roux ou dorés : chez Daddy, nos sucres ont tous un grain !

Le sucre de canne, issu de la canne à sucre, est un sucre naturellement coloré.
La mélasse (jus 100% naturel issu des cannes à sucre) enrobe les cristaux et donne à chaque grain de sucre une couleur plus ou moins rousse.
La couleur d’un grain de sucre de canne peut donc naturellement varier selon la quantité de mélasse, plus ou moins importante, qui s’est déposée autour des grains de sucre.
Les sucres pure canne bio présentent généralement des grains plus clairs et se rapprochent généralement plus d’une couleur blonde que rousse : ceci est directement lié à la quantité moins importante de mélasse déposée autour des grains.
A l’inverse, le sucre Daddy pure canne Dark Demerara ou le sucre Daddy pure canne complet bio présentent une couleur plus brune ou plus foncée car cette mélasse a été gardée en quantité plus importante.

Confiture et gelée

Quelles sont les différences entre une confiture, une gelée et une marmelade ?

Tous cousins au 1er degré de sucre !

Une confiture présentera généralement des fruits entiers ou coupés en morceaux. Ce terme est en général réservé pour tous les fruits, hors agrume. Le terme marmelade sera quant à lui davantage associé aux agrumes. Une marmelade est composée de pulpe de fruits mais la marmelade d’orange déroge à cette règle puisqu’il s’agit d’une gelée dans laquelle sont ajoutés des zestes d’oranges très finement coupés.
La gelée s’obtient à partir du jus des fruits. La peau des fruits et les pépins sont retirés et on y ajoute ensuite le sucre, avant de laisser cuire. Les gelées sont généralement composée de jus de fruits riches en pectine comme les cassis, groseilles, pommes, coings, etc.

Confiture et gelée : la cuisson

Comment préparer la cuisson de ma confiture ?

Il ne faut pas oublier l’étape de macération : mélangez le sucre et les fruits coupés dans une bassine et laissez reposer jusqu’à complète dissolution du sucre. Cette étape est nécessaire et nécessite 15 à 20 minutes environ. Elle peut être aussi réaliser la veille.

J’ai fait une confiture et le sucre n’était pas complètement dissout après la macération, est-ce que je peux la cuire quand même ?

En effet, le temps de macération peut varier en fonction de l’humidité des fruits et de la taille des morceaux. Pour obtenir une texture de confiture fondante et conserver tous les arômes des fruits, il est préférable que la totalité du sucre soit dissoute avant la cuisson, n’hésitez donc pas à prolonger la macération de quelques minutes jusqu’à ce que tous les grains de sucre deviennent translucides.

Comment réussir la cuisson de ma confiture ?

1/ Ne couvrez jamais la préparation afin que l’eau des fruits puisse s’évaporer.
2/ Attendez bien que toute la surface bout afin de décompter le temps de cuisson spécifié selon la nature du fruit choisi.

Pendant la cuisson, si ma confiture accroche au fond de la casserole, que dois-je faire ?

Si votre mélange accroche, c’est que le feu est trop puissant et/ou que vous ne remuez pas assez. Il faut donc que le mélange bout mais en mettant le feu au minimum, et surtout, restez bien actif et remuer régulièrement.

Combien de temps dois-je cuire ma confiture ?

Si vous utilisez un sucre spécial confiture à base de sucre et de pectine de fruit, nous vous conseillons de respecter le temps de cuisson approprié à chaque nature de fruit. Les temps de cuisson seront relativement courts, ce qui garantit une prise rapide, tout en conservant la couleur éclatante des fruits et l’intensité des saveurs.
– 5 minutes : abricot, orange, clémentine
– 6 minutes : prune, quetsche, mirabelle, reine-claude
– 8 minutes : pêche, fraise, framboise, mûre, cerise, rhubarbe, figue, poire, fruit exotique, ananas, melon

Si vous utilisez un sucre cristal ou un sucre semoule classique, il faudra plutôt partir sur 15 à 20 min de cuisson. Mais gardez l’oeil ouvert car toute cuisine demande de l’amour et beaucoup d’attention.

Combine de temps dois-je cuire ma gelée ?

Si vous utilisez un sucre spécial gelée à base de sucre et de pectine de fruit, nous vous conseillons de respecter le temps de cuisson approprié à chaque nature de fruit. Les temps de cuisson seront relativement courts, ce qui garantit une prise rapide, tout en conservant la couleur éclatante des fruits et l’intensité des saveurs.
– 3 minutes : coing, pomme (fruits riches en pectine)
– 6 minutes : framboise, mûre, groseille, cassis

Si vous utilisez un sucre cristal ou un sucre semoule classique, il faudra plutôt partir sur 15 à 20 min de cuisson. Mais gardez l’œil ouvert car toute cuisine demande de l’amour et beaucoup d’attention.

Comment vérifier si ma confiture est bien prise ?

Il n’est pas nécessaire de posséder un thermomètre de cuisson. Prélevez une goutte chaude de confiture et faites-la tomber sur une petite assiette froide. La goutte doit se figer légèrement et couler doucement sans être liquide. Laissez refroidir et inclinez la soucoupe, si la confiture accroche c’est qu’elle est réussie !

Comment vérifier si ma gelée est bien prise ?

Trempez une cuillère dans la gelée, retirez-la et inclinez-la. La gelée doit couler uniformément et tomber en goutte épaisse, sinon continuez la cuisson encore 30 secondes à 1 minute.

Confiture et gelée : le sucre

Quelle différence entre le sucre à confiture et le sucre cristal ?

Le sucre cristal est utilisé largement par les « puristes de la confiture ». Cela nécessite lors de la réalisation de la confiture d’ajouter un jus de citron pour garantir la prise mais il vous faudra plus de patience également car le temps de cuisson est nettement plus lent. Par conséquent, les morceaux de fruits et les vitamines sont moins bien préservés. La confiture peut aussi avoir du mal à « prendre » si les fruits utilisés sont pauvres en pectine.
Le sucre spécial pour confitures/gelées est le produit idéal pour réaliser des confitures et des gelées en deux coups de cuillères. En terme d’ingrédients, tout est 100% naturelle et d’origine végétale : c’est du sucre, de la pectine et de l’acide citrique d’origine naturelle bien dosés pour vous aider à réaliser à coup sur vos confitures et gelées. Un produit tout en un qui garantit la bonne préservation du goût, des couleurs et des vitamines des fruits avec un temps de cuisson réduit (5-8 minutes selon les fruits). On obtient alors une confiture lumineuse avec des morceaux entiers et au bon goût de fruits.

Comment faire si je n'ai pas de sucre à confiture ?

Si vous n’avez pas de sucre à confiture, vous pouvez réaliser vos confitures avec du sucre cristal, mais il vous faudra plus de patience car le temps de cuisson sera nettement plus long, et par conséquent, les vitamines et la couleur seront moins bien préservées. La confiture peut aussi avoir du mal à « prendre » si les fruits utilisés sont pauvre en pectine.
En revanche, il n’y aura pas de problème pour les fruits riches en pectine comme les pommes, les groseilles, le cassis…

Confiture et gelée : les fruits

Comment choisir mes fruits ?

C’est la qualité des fruits qui fera la qualité de votre préparation. Privilégiez les fruits non traités. Choisissez-les mûrs à point et éliminez sans état d’âme ceux qui sont abîmés, tachés, trop mûrs, pas assez mûrs, sans goût. Ne préparez pas de confiture de fraises avec des fruits trouvés en décembre: respectez les saisons, vous trouverez suffisamment de variétés tout au long de l’année. Vous pouvez aussi faire de la confiture avec des fruits de saison qui ont été congelés dans de bonnes conditions.

Quelles épices puis-je ajouter dans ma confiture ?

Quelle bonne idée de jouer l’originalité, revisiter les recettes de mamie ou simplement agrémenter vos confitures traditionnelles avec des épices.
Et oui, certaines épices jouent un rôle d’exhausteur d’arôme 100% naturel.
Si vos épices sont en poudre, vous les ajouterez plutôt en cours de cuisson. Généralement en début ou milieu de cuisson sauf pour le gingembre en poudre que vous ajouterez plutôt à la fin de la cuisson. Si vous réalisez votre confiture avec du sucre gélifiant, la cuisson y sera est nettement réduite (de 10 à 15 minutes en général). Dans ce cas, vous pouvez mettre vos épices en début de cuisson sans souci.
Si vos épices sont entières (bâtons de cannelle, badiane, gousses de vanille, etc.) il est préférable de les ajouter au début de la cuisson ou mieux, lors de la macération de vos fruits dans le sucre.
Quelles que soient les épices que vous utilisez : gingembre, fève de tonka, cannelle, mélanges d’épices ou même les poivres, pensez à avoir la main légère sur le dosage car les parfums des épices se renforcent lorsque votre confiture refroidit, et pendant les jours qui suivent.

Je ne trouve pas de fruits frais, est-ce que je peux utiliser des fruits surgelés ?

Vous pouvez utiliser des fruits surgelés achetés dans le commerce ou même des fruits que vous avez surgelés vous-même. Pour une confiture, il faut les laisser décongeler directement dans la casserole ou la bassine avant de les faire macérer avec le sucre mais pour une gelée, ils peuvent être utilisés directement !

Si je veux mélanger différents fruits pour faire une confiture ou une gelée, combien de temps doit cuire le tout ?

Si vous mélangez des fruits, il faut également se fier à l’échelle de temps. Pour des fruits qui nécessitent le même temps de cuisson, il faut appliquer ce temps au mélange ; par contre, si les fruits demandent des temps de cuisson différents, commencez par appliquer un temps intermédiaire sans oublier de vérifier la cuisson avec le test de la soucoupe !

Confiture et gelée : les pots

Comment préparer mes pots ?

Avant de mettre en pots, nettoyez minutieusement ces derniers, rincez-les à l’eau très chaude et retournez-les sans les essuyer sur un linge propre. Faites de même avec les ustensiles de cuisson. Nettoyez-les parfaitement avant de vous en servir. Mais attention: 1 kg de fruits ne remplit pas toujours le même nombre de pots. Tout dépendra de leur temps de cuisson et de la quantité d’eau qui s’est évaporée des fruits.

Comment remplir mes pots ?

En général et sauf contre-indication, remplissez vos pots lorsque la confiture ou gelée est encore chaude. Remplissez vos pots à ras bord, visez le couvercle et retournez-les. Nettoyez-les avec une petite éponge humide. Vous pouvez aussi faire couler une couche de paraffine fondue au bain marie à la surface du pot et couvrir avec une feuille de cellophane.

Comment bien conserver mes confitures ?

Stockez vos pots dans un endroit sec, frais et à l’abri de la lumière. Dans ces conditions, vous pourrez les conserver des années. Et pour les reconnaître, n’oubliez pas de coller sur le pot une jolie étiquette écrite à la main avec la variété et la période de réalisation.
Ce qui fera le charme de vos préparations, c’est qu’elles seront toujours un peu différentes en fonction des fruits, de leur maturité et de leur qualité. D’une année sur l’autre vous pourrez établir des millésimes !

Combien de temps ma confiture va-t-elle se conserver ?

Pour une meilleure conservation, renversez les pots fermés pendant une demi-journée. Vous pouvez conserver votre confiture au moins 2 ans. Avec le temps, son parfum sera plus doux.

Combien de temps faut-il attendre avant d'ouvrir mon pot de confiture ?

Pour que les confitures et les gelées finissent de « prendre », il vaut mieux attendre au moins 48 heures avant de les déguster. Saurez-vous résister ?! 

Confiture et gelée : modes d’emploi

Comment faire de la confiture ? Mode d'emploi en 7 étapes.

Toute confiture doit suivre la règle : 1kg de sucre spécial confiture pour 1kg de fruits.
Pour environ 5 pots de confiture, vous aurez besoin de : 1 casserole ou une marmite, une balance, une cuillère en bois, une écumoire, 1kg de fruits environ, 1 kg de sucre à confiture Daddy.
1/ Nettoyez, dénoyautez si nécessaire et coupez les fruits en petits morceaux.
2/ Dans une casserole ou en marmite, mélangez vos fruits avec 1kg de sucre spécial confiture et laissez macérer jusqu’à complète dissolution du sucre (entre 15 et 20 minutes).
3/ Puis chauffez à feu vif et portez à ébullition.
4/ Lorsque toute la surface bout, baissez le feu, remuez sans arrêt et laissez cuire à feu doux pendant le temps indiqué selon le fruit utilisé
– 5 minutes : abricot, orange, clémentine
– 6 minutes : prune, quetsche, mirabelle, reine-claude
– 8 minutes : pêche, fraise, framboise, mûre, cerise, rhubarbe, figue, poire, fruit exotique, ananas, melon
5/ Ecumez régulièrement votre casserole à l’aide d’une écumoire.
6/ Pour s’assurer que votre confiture est prise, faites le test de la soucoupe : versez un peu de confiture chaude dans une soucoupe froide et laissez refroidir. Inclinez la soucoupe, si la confiture accroche c’est qu’elle est réussie !
7/ Écumez une dernière fois et versez la confiture dans des pots stérilisés au préalable. Fermez les pots, retournez-les puis laissez refroidir.

Comment faire de la gelée ? Mode d'emploi en 9 étapes.

Pour environ 5 pots de gelée, vous avez besoin de : 1 casserole ou une marmite, un torchon ou une étamine, une balance, une cuillère en bois, 1,5 kg de fruits environ, 1 kg de sucre à gelée Daddy.
1/ Nettoyez et coupez les fruits en petits morceaux.
2/ Dans une casserole ou une marmite, faites éclater les fruits dans 20 cl d’eau à feu doux et à couvert pendant 2 à 3 minutes.
3/ Placez les fruits dans un torchon propre ou une étamine et pressez-les pour en obtenir un jus transparent.
4/ Pesez le jus obtenu. Versez-le dans une casserole ou une marmite. Puis ajoutez 1 kg de sucre spécial gelée pour 1 kg de jus environ.
5/ chauffez à feu vif et portez à ébullition.
6/ Lorsque toute la surface bout, baissez le feu, remuez sans arrêt et laissez cuire à feu doux pendant le temps indiqué selon le fruit utilisé :
– 3 minutes : coing, pomme (fruits riches en pectine)
– 6 minutes : framboise, mûre, groseille, cassis
7/ Ecumez régulièrement votre casserole à l’aide d’une écumoire.
8/ Pour s’assurer que votre gelée est prise, faites le test de la soucoupe : versez un peu de gelée chaude dans une soucoupe froide et laissez refroidir. Inclinez la soucoupe, si la gelée accroche c’est qu’elle est réussie !
9/ Écumez une dernière fois et versez la gelée dans des pots stérilisés au préalable. Fermez les pots, retournez-les puis laissez refroidir.

Confiture et gelée : rattrapez vos confitures

Comment faire si ma confiture est trop foncée ?

Attention aux coups de chaud !

C’est qu’elle est trop cuite. Malheureusement, il n’y a pas grand-chose à faire. A part la manger très vite et la partager avec le plus de gourmands possible!

Comment faire si ma confiture est moisie ?

C’est le cas lorsque les confitures manquent un peu de cuisson. Si elle est juste un peu moisie en surface, il suffit d’ôter la pellicule avant de la déguster sans attendre. Au besoin, vous pouvez la faire recuire en lui ajoutant un peu d’eau.

Comment faire si ma confiture est trop liquide ?

Si le résultat est trop liquide, c’est qu’elle n’est pas suffisamment cuite ou que les fruits contiennent encore trop d’eau et pas assez de pectine. dans ce cas, il faut la cuire à nouveau pour que l’eau s’évapore. Au besoin, vous pouvez ajouter un peu plus de sucre spécial confiture pour augmenter la part de pectine et ainsi renforcer la prise.

Comment faire si ma confiture a fermenté ?

Cela arrive si vous avez mis trop de sucre ou si elle a été stockée dans un endroit trop chaud. Pour changer la consistance placez-la pot fermé 15 minutes dans un bol d’eau très chaude pour faire « fondre » un peu le sucre.

Emballage

Mon paquet de sucre ne fait pas exactement 1kg, est-ce normal ?

Il vous manque un grain ? ou vraiment un peu plus ?

Nos lignes de conditionnement sont équipées de trieuses pondérales régulièrement vérifiées qui éjectent les produits qui ne respectent pas le poids indiqué dans le paquet. De plus, une trieuse pondérale sera plus précise qu’une petite balance ménagère, il se peut donc qu’il y ait certains écarts. Néanmoins, personne n’est parfait ! Si votre paquet est trop léger parce que quelques grains se sont faits la malle, alors n’hésitez pas à nous contacter en nous indiquant le numéro du lot concerné, inscrit sur votre paquet avec la lettre L.

Les emballages Daddy sont-ils recyclables ?

Tous nos sachets en papier et étuis en carton sont depuis plus de 30 ans recyclables.
Nos poches souples ont récemment passé le test de la poubelle jaune et sont elles-aussi recyclables ! Exit le tout plastique, notre gamme de Profil Pack est désormais composée en majeure partie de papier, et ça change tout !
Mais comme personne n’est parfait, il reste encore quelques emballages plastiques pour vous garantir un niveau d’étanchéité et resistance à l’humidité parfaite.
Progressivement, modestement mais toujours joyeusement, Daddy apporte son grain de sucre à l’édifice.

Produits introuvables

Pourquoi je ne trouve plus mon produit au supermarché ?

Si vous ne trouvez plus votre produit Daddy dans votre grande surface, plusieurs raisons peuvent en être la cause. Il a peut-être retiré des rayons par le magasin lui-même, ou bien simplement que le produit a été arrêté. Si vous avez un doute, vous pouvez contacter notre service consommateur via notre formulaire de contact afin que nous vous communiquions l’endroit le plus proche où vous pourrez trouver le produit.